page spéciale Fulpmes du n° 38 du « monde des anciens »

 

Lycée Français de fulpmes
Buvons à la santé d'une coopération florissante

Bonjour chers amis viennois !
Depuis un peu plus d'un an vous avez à diverses reprises entendu parler du lycée français de Fulmpes et de ses Anciens Etèves, par votre résident FerdiAkdag, par divers articles dans votre journal, par leur présence à la création de l'association des Anciens Elèves des Lycées Français du monde à Paris en avril 2010, par leur présence aussià [a soirée pétitlante merveilleusement réussie de juin 2010 à Vienne, et plus récemment par leur participation au Forum 2011 du 13 avril dernierà Casabtanca où l'importance de leur délégation a été remarquée.
Les contacts ainsi établis en ces diverses circonstances ont mis de plus en ptus en évidence l'intérêt que pourrait présenter un rapprochement entre Anciens de Vienne et anciens de Fulpmes, rapprochement qui ne serait d'aitleurs que des retrouvailles entre deux frères jumeaux. ll faut en effet rappeler que les deux lycées ont été conçus simultanément juste après la capitulation nazie du 8 mai 1945 par les mêmes généraux et hauts fonctionnaires français, avec entre autres pour objectifs de rétablir les liens d'étroite collaboration entre les cultures autrichienne et française et d'apporter leur contribution à la nation autrichienne pour qu'elle retrouve rapidement sa totale indépendance au lieu de tomber sous tutetle comme ceci est arrivé à d'autres pays d' Europe centrale!
Le lycée de Futpmes a ouvert le 6 novembre r1945 et celui de Vienne quelques mois plus tard, ce décalage s'expliquant par le fait qu'au Tyrol les Français étaient seuls occupants à décider alors qu'à Vienne les puissances occidentales se trouvaient en face d'un blocage de la part du quatrième altié, celui précisément qui voulait faire de l'Autriche un de ses satellites.
il la fallu toute I'opiniâtreté du gênéral Béthouart, du généralCherrière et de Monsieur Santini pour obtenir gain de cause, donc pour ouvrir le lycée de Vienne.
Cependant il a fallu pour la même raison attendre encore plusieurs années pour que Vienne soit centre d'examen pour le bac ce qui a obligé les premiers candidats de Vienne à venir passer l'écrit de leur bac à Fulpmes, qui a été reconnu dès le départ comme centre d'examen .
Concernant la vie du Lycée de Vienne nous n'avons évidemment rien à vous apprendre puisque ce que nous savons c'est grâce au remarquabie ouvrage de Jean-Michel Casset que vous connaissez bien: 'le lycée français de Vienne 1946-1996"' .
Quant à Fulpmes sa vie a été particulièrement intense, malheureusement trop brève faute de crédits de la France épuisée par la guerre. Le site de Fulpmes a été abandonné en 1950. Transféré à lnnsbruck, il a été définitivement fermé trois ans ptus tard, au profit de Vienne.
Cependant le point important de [a vie de Fulpmes et ce qui doit rester profondément gravé dans le souvenir que nous en transmettrons n'est pas sa durée mais: les aspects innovants, audacieux et futuristes qui ont pu y être engagés et réussis à l'aube d'une ère nouvelte...
Entre autres, deux innovations de taille: Fulpmes a bien sûr diffusé le savoir mais il a aussi fait des filles des femmes et fait des garçons des hommes. Et par-dessus tout il a appris à des jeunes de toutes origines sociales confondues, de toutes cultures différentes, de toutes religions, à se connaître, à se comprendre, à se respecter,à vivre ensembte en toute harmonie.
Malgré le temps qui passe, nous étions encore 4o réunis à Lyon en 2oo9 pour fêter nos retrouvaitles. Et ce sont quinze d'entre nous qui à I'issue du forum zou à Casablanca se sont retrouvés à Marrakech pour voter unanimement la déctaration solennelle que vous lirez ci-après.
Les retrouvailles des deux frères jumeaux sont donc ainsi confirmées ! Avec toutes nos amitiés auxViennois.
Hélène et Maurice Berger
(représentant les Anciens de Fulpmes)

Extrait de la Déclaration solennelle
A l'issue d'une réunion, qui s'est tenue le lundi 25 avril 2011 de 19h à 20h45à Marrakech dans les salons de I'hôteI lmpérial Plaza,les anciens du Lycée Français (qui a ouvert dès le 06.11.1945 à Fulpmes, Stubaital, Tirol, Autriche) présents au Maroc ainsi que leurs conjoints les accompagnant pour participer au Forum Mondial des Anciens Elèves de I'Association des Anciens des Lycées Français du monde qui a eu lieu le 23 avril 2011 à Casablanca, ont décidé unanimement de créer:
L' Union amicale d'anciens du Lycée Français de Fulpmes
afin de perpétuer dans le temps le souvenir de ce tycée, de son expérience pédagogique, de son esprit et notamment d'apprendre dès le plus jeune âgeà ses élèves à vivre harmonieusement ensemble quelles que soient leurs origines, leur nationalité, leur culture, leurs traditions et teur religion.
Pour ce faire, cette Union sera rattachée à l'Association des anciens du Lycée Français de Vienne (frère du Lycée de Fulpmes, issu des mêmes géniteurs que lui, quia ouvert le 11.02.1946) et qui avec la disparition progressive inéluctable des membres de cette Union aura le droit et le devoir d'utiliser et de maintenir aussi loin que possible [e souvenir de son existence et de ses motivations.
coopération

                                  

____ Maurice Berger___________ ___________
Responsable de l'Association des Anciens de Fulpmes

 

Retour page d'accueil.

---JCS, apprenti Web-user, vous salue bien. A bientôt !